12 propositions pour la France

6 octobre 2015 • Propositions pour 2017, Questions de civilisation • Vues: 1228

Interrogation12 grandes orientations pour la refondation de la France

Télécharger le pdf des 12 propositions

La France décline, son tissu économique s’étiole et son peuple traverse une grave crise d’identité. Victimes de leur consanguinité intellectuelle, les élites politiques s’enferment dans une pensée qui, faute d’être nourrie par une vision spirituelle de l’homme et de la société, en est réduite à promouvoir des arrangements de court terme, fruits des rapports de force électoraux, qui ne parviennent pas élever le débat public au niveau où le requiert le bien commun de la nation.

Or, plus que jamais, la France a besoin de réformes cohérentes guidées par le seul souci du bien commun et s’inscrivant dans une vision qui transcende les clivages politiques et les compromis à bon marché.

Une vision de l’homme

Une vision de l’homme, d’abord, qui reconnaisse sa dignité inaliénable ainsi que le mystère qui entoure sa condition, lui donne une primauté sur tous les autres êtres vivants et favorise son épanouissement au sein de la famille durable, constituée par l’altérité de l’homme et de la femme et première responsable de l’éducation des enfants.

Toute décision doit être pensée, élaborée et adoptée en fonction des intérêts supérieurs de la personne humaine et de son cadre familial : « Le spirituel commande le politique et l'économique. L'esprit doit garder l'initiative et la maîtrise de ses buts, qui vont à l'homme par-dessus l'homme, et non au bien-être » affirme Emmanuel Mounier.

Une vision de la France

Une vision de la France, ensuite, qui réconcilie les Français avec leur passé, par-delà les inévitables méandres et déchirures de notre histoire, assume fièrement les racines judéo-chrétiennes de notre nation, contre toute repentance intempestive et haine de soi chronique, et reste fidèle à la vocation que lui a conférée l’histoire sur le plan international, diplomatique, culturel et politique.

« Il est deux catégories de Français qui ne comprendront jamais l'histoire de France, ceux qui refusent de vibrer au souvenir du sacre de Reims ; ceux qui lisent sans émotion le récit de la fête de la Fédération » rappelle Marc Bloch dans L’étrange défaite.

Une vision d’un État efficace

Une vision d’un État efficace, recentré sur ses missions régaliennes, qui assume pleinement son pouvoir de régulation des flux migratoires et fasse régner l’ordre public et la justice, tout en réduisant son train de vie. Une vision de la société, enfin, fondée sur l’initiative privée et la liberté individuelle et collective, laissant respirer les corps intermédiaires dans lesquels se déploie la singularité de chaque être, renouant avec la solidarité réelle des coopératives, mutuelles, et entreprises à taille humaine, et supprimant les carcans en tout genre qui brident l’activité économique et alourdissent la pression fiscale.

Cette vision n’est pas le fruit d’une quelconque idéologie, elle découle du bon sens, est enracinée dans notre tradition nationale et est destinée à mettre la France sur la voie du redressement. Elle s’incarne dans des mesures de salut public qu’un futur gouvernement d’alternance pourrait adopter soit par ordonnance dès les premiers jours de la mandature, soit dans le cadre de réformes de société plus vastes nécessitant un débat parlementaire nourri. Au total, 12 orientations à promouvoir avant même de songer à la désignation de celui ou celle qui pourrait les porter dans le cadre des prochaines élections présidentielles.

Rédigées par un collectif de personnalités issues de la société civile et du monde politique, ces propositions émanent de citoyens désintéressés, amoureux de leur pays et soucieux de ne pas le laisser partir à la dérive. Elles ne sont l’œuvre d’aucun lobby ni d’aucune force occulte. Épousant tout le spectre de l’action politique, elles privilégient les domaines nécessitant une réforme urgente de nos institutions. Elles sont ainsi divisées en 12 thèmes couvrant la majeure partie du champ politique et ont vocation à être médiatisées par le biais d’internet et des réseaux sociaux, afin de créer une plate-forme d’adhésions regroupant le plus de soutiens possible. Ainsi, elles constitueront une force de frappe indispensable au rayonnement de nos idées dans la bataille électorale qui s’annonce en vue des élections présidentielles de 2017, dans la mesure où notre collectif se réserve le droit de soutenir, à droite, le candidat dont le programme sera le plus proche de nos propositions.

  1. Famille
  2. Éducation, enseignement
  3. Identité nationale
  4. Europe
  5. Diplomatie
  6. Défense
  7. Immigration
  8. Justice
  9. Institutions et démocratie
  10. Dépense et fonction publiques
  11. Impôts et fiscalité
  12. Travail, emploi, entreprenariat

Partager cette page

        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *